Décevante puberté

 » Ok Gervais, les résultats de ta visite annuelle sont très bons. Tu es en bon état, petit. Prêt pour commencer le collège.

– Merci docteur.

– Continue de faire du sport et continue de manger ce que maman et papa te préparent pour le diner, et tu seras encore en pleine forme l’an prochain.

– Bien sûr docteur. Je ne vais pas abandonner le basket. Ça c’est certain.

– C’est bien Gervais… Oh une dernière chose. J’ai failli oublier… Maman voulait que je te parle d’autre chose. As-tu déjà entendu parler de la puberté, Gervais?

– Oui docteur.

– Bien bien. Ça rend les choses plus faciles pour moi. Donc tu sais… quelques trucs changent pendant la puberté, non?

– Je ne sais pas trop docteur.

– Rien de bien méchant, Gervais! Seulement de bonnes choses mais c’est mieux d’être au courant.

– C’est mieux de savoir, docteur.

– Exactement Gervais. Donc en fait, tu dois t’attendre à ce que ton corps change.

– Oh oui je sais.

– Bien bien. Donc vois-tu, des poils vont commencer à pousser un peu partout sur ton corps. Le torse probablement. Les jambes. Et tes parties privées, si tu vois ce que je veux dire.

– Oh d’accord. Je pense que je vois ce que vous voulez dire.

– Bien bien, Gervais. Donc tes parties privées vont aussi se développer. Ta voix va peu à peu se transformer en une voix d’adulte. Et tu vas probablement ressentir des sensations nouvelles maintenant, quand tu verras une fille qui te plaît.

– Oh je vois.

– C’est bien Gervais. Tous ces changements sont totalement normaux. Ton corps est en pleine évolution, et il en sera ainsi pendant les prochaines années. Dans le futur, tu auras aussi à te raser, tu sais. Tout ceci est ce qu’on appelle la puberté.

– D’accord docteur. Je pense que je comprends beaucoup mieux maintenant.

– Très bien Gervais.

– Donc… quand c’est exactement que je vais devenir noir comme Michael Jordan?

– … Pardon Gervais? Qu’est-ce que tu as dis?

– Je veux dire… est-ce que c’est grâce à la puberté que je deviendrai noir comme Michael Jordan, docteur?

– Oh non Gervais… non, non. Je ne sais pas où tu as entendu ça, mais ce n’est pas le genre de chose qui arrive pendant la puberté. Ni d’ailleurs pendant aucune autre période de ta vie. Vois-tu, la couleur de ta peau est plus ou moins définie pour toute la vie. Ça ne change pas. La puberté va modifier ce qui existe déjà dans ton corps… euh… c’est juste plus de poils et… plus de sentiments envers les filles… Est-ce que tu comprends un peu mieux maintenant, Gervais?

– Oui docteur. Je pense que oui.

– Bien, Gervais. Mais tout ceci n’a aucune raison de t’effrayer. Ce sont seulement des bonnes choses, Gervais. Seulement des bonnes choses. As-tu d’autres questions avant que tu ne t’en ailles?

– Oui docteur. Est-ce qu’au moins je peux devenir noir comme Scottie Pippen?

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Histoires courtes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s